Namibie : coup de pouce aux quartiers informels en zones urbaines, grâce à un don de la Banque africaine de développement pour l’électricité solaire

Le Fonds de développement urbain et municipal (UMDF par sigle anglais) (https://apo-opa.info/3CGhk5L) de la Banque africaine de développement (www.AfDB.org) a approuvé l’octroi d’un don de 485 000 dollars en faveur d’un projet d’électricité solaire en Namibie, qui alimentera quelque 50 000 ménages de la capitale.

L’Informal Settlement Renewable Electrification and Upgrading Program profitera directement à quelque 200 000 personnes à Windhoek, où près de 20 % de la population n’a pas l’électricité.

Le Fonds de développement urbain et municipal aide les gouvernements à investir dans un développement urbain durable pour des villes plus résistantes aux changements climatiques, résilientes, vivables et productives, soutenant ainsi le développement socio-économique national et la réduction de la pauvreté.

À Windhoek, l’urbanisation rapide et incontrôlée a entraîné un essor des quartiers informels, caractérisés par des quartiers non électrifiés et une activité économique sous-développée, ce qui nuit gravement à la qualité de vie des habitants.

La disponibilité des services d’électricité encouragera le développement des activités des ménages, mais aussi des petites et moyennes entreprises

Le conseil municipal de Windhoek a sollicité l’aide du Fonds pour améliorer la prestation de services dans ses quartiers informels, une priorité au cœur du plan stratégique de la métropole. Installer l’électricité dans les quartiers informels est considéré comme un investissement crucial pour en libérer le potentiel économique et y améliorer sensiblement les conditions de vie des habitants.

Le projet devrait démarrer cette année, avec la préparation des documents de faisabilité et d’appels d’offres pour les trois volets principaux :

  • l’installation de 60 mégawatts de panneaux solaires photovoltaïques et de leurs batteries
  • le développement d’un plan structurel global pour la réhabilitation des quartiers informels, impliquant un processus participatif pour identifier et prioriser les opportunités d’investissement débloquées par l’électrification, par exemple, l’eau, les routes et la mobilité, les zones vertes, les débouchés commerciaux.
  • appui institutionnel au conseil municipal de Windhoek. Il s’agit d’examiner les règles et réglementations existantes et d’offrir un soutien juridique pour accélérer ses plans verts et ses objectifs d’électrification.

L’impact devrait être de grande ampleur : la disponibilité des services d’électricité encouragera le développement des activités des ménages, mais aussi des petites et moyennes entreprises, comme on peut le constater dans les communautés voisines déjà électrifiées. Ce qui se traduira en création d’emplois et aura un impact socio-économique substantiel. L’énergie solaire contribuera aussi à atténuer les émissions de gaz à effet de serre dues au bois de chauffage et au kérosène, à réduire la déforestation et à améliorer la qualité de l’air.

« Ce projet s’inscrit dans le droit fil des cinq grandes priorités de la Banque africaine de développement, en particulier “éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie”, “améliorer la qualité de vie des populations n Afrique” et “industrialiser l’Afrique” », a souligné Mike Salawou, directeur du Département infrastructures et développement urbain de la Banque.

Avec ce nouveau projet, le Fonds de développement urbain et municipal étend son soutien aux pays d’Afrique australe et diversifie la gamme des secteurs qu’il appuie. Son portefeuille, qui compte plus de 20 projets de développement urbain, inclura désormais l’électrification.

A la Une Actualité Financement

Création d’une Banque Africaine de l’Energie (AEB) : un grand pas vers l’indépendance énergétique du continent

La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) et l’Organisation des producteurs de pétrole africains (APPO) ont officialisé la création de la Banque africaine de l’énergie (AEB) à travers la signature de l’accord d’établissement et de la charte de la nouvelle institution. Cet événement historique marque une étape cruciale vers l’indépendance énergétique du continent africain et son développement […]

Read More
A la Une Actualité Gaz Pétrole

Afreximbank finalise un accord de décaissement de 925 millions de dollars US pour le Projet Gazelle Funding Limited

Cette annonce fait suite au succès de la première tranche de la facilité d’un montant de 3,3 milliards de dollars US La Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) a annoncé un décaissement supplémentaire de 925 millions de dollars US au titre de la facilité de prépaiement syndiquée de 3,3 milliards de dollars US garantie par le pétrole […]

Read More
A la Une Actualité Algérie Hydrocarbures

L’accord gazier Sonatrach-ExxonMobil ouvre une nouvelle zone dans le bassin de l’Ahnet-Gourara

Cet accord marque une étape décisive dans le développement des hydrocarbures en Algérie. Il s’agit d’un partenariat stratégique visant à exploiter les réserves de gaz du pays La compagnie pétrolière nationale algérienne Sonatrach et la major de l’énergie ExxonMobil ont signé un accord pour développer deux grands gisements de gaz dans les bassins de l’Ahnet […]

Read More