UTM Offshore va poser un jalon dans le domaine du gaz naturel avec la première installation la première installation flottante de gaz naturel liquéfié (FLNG) du Nigeria

UTM Offshore va accélérer le développement du gaz au Nigeria et débloquer des réserves massives pour une exploitation sous forme de GNL en Afrique, en Europe et en Asie pour la sécurité énergétique, l’industrialisation et la cuisine propre

Le 16 novembre à Londres, UTM Offshore signera avec les sociétés d’ingénierie KBR, JGC Corporation et Technip Energies un accord pour l’ingénierie de base (FEED) de la première installation flottante de gaz naturel liquéfié (FLNG) du Nigeria.

Après avoir signé un accord de cofinancement du développement avec la Banque africaine d’import-export, la signature du FEED par UTM Offshore fera passer le développement de l’énorme projet FLNG de la phase de collecte de fonds à la phase de mise en œuvre. Les parties impliquées, notamment NNPC Limited et ExxonMobil, dans le développement du bloc OML 104, cherchent à accélérer le développement, l’exploitation et la monétisation des ressources gazières existantes afin d’assurer la sécurité énergétique, l’accès à l’énergie, la cuisson propre et l’industrialisation au Nigeria, dans la région et à l’étranger.

La Chambre africaine de l’énergie (AEC), en tant que porte-parole du secteur africain de l’énergie, soutient fermement ce développement et félicite UTM Offshore et ses partenaires pour cette étape importante. Avec des facteurs tels que la guerre russo-ukrainienne, l’augmentation de la demande d’énergie et les politiques liées à la transition énergétique mondiale qui alimentent la crise énergétique à l’échelle mondiale, l’AEC croit fermement que le gaz africain a un rôle énorme à jouer dans la libération des économies mondiales et du marché mondial de l’énergie.

Nous espérons voir le modèle du Nigeria et d’UTM Offshore reproduit dans toute l’Afrique pour débloquer les énormes ressources

« Le PDG d’UTM Offshore, Julius Rone, a été un véritable champion du gaz au Nigeria et en Afrique. Sa résilience, sa patience, sa capacité à sortir des sentiers battus et sa perspicacité à faire participer autant d’entreprises et de prestataires de services de classe mondiale à ce projet sont extraordinaires. Nous félicitons le président d’Afreximbank, M. Oramah, d’avoir fait de ce projet une réalité », a déclaré NJ Ayuk, président exécutif de l’AEC, ajoutant que « la signature de cet accord par UTM Offshore changera la donne sur le marché du gaz en Afrique. La pénétration du FNLG en Afrique, qui a commencé au Cameroun et s’est étendue à l’Angola et au Mozambique et maintenant au Sénégal, à la Mauritanie et au Nigeria, souligne l’engagement de l’Afrique à débloquer la pleine exploitation de ses ressources gazières. Nous pensons que le développement du projet FLNG d’UTM Offshore n’ouvrira pas seulement les portes de la sécurité énergétique et de la croissance du PIB, mais qu’il apportera un savoir-faire technique de classe mondiale à la population locale tout en créant des opportunités d’emploi à long terme, conformément aux lois nigérianes sur le contenu local. »

Avec une première production de l’installation FLNG de 1,8 million de dollars prévue avant 2027, le projet FLNG d’UTM Offshore ouvrira une nouvelle ère de croissance de l’industrie du GNL au Nigéria et dans toute la région, alors que la demande d’énergie continue d’augmenter.

De plus, alors que l’Europe cherche d’autres fournisseurs de gaz pour diversifier ses approvisionnements en énergie en s’éloignant de la Russie en raison de la guerre en Ukraine, le Nigeria – avec ses vastes réserves de gaz estimées à plus de 270 trillions de pieds cubes (Tcf) – est bien placé pour accroître son approvisionnement en Europe. L’installation FLNG d’UTM sera un facteur d’expansion de l’industrie et la meilleure pratique du Nigeria pour relever certains des défis critiques de l’industrie du gaz, notamment le coût, la durabilité environnementale, le risque politique et les délais de développement des infrastructures.

ExxonMobil et NNPC en tant que fournisseurs de gaz d’alimentation, UTM Offshore en tant que producteur de GNL et Vitol en tant qu’acheteur de GNL, s’appuieront sur l’installation FLNG pour exploiter 2,2 Tcf de réserves de gaz prouvées dans OML IO4 sur une période de 20 ans, un développement qui maximisera la monétisation du gaz du Nigeria pour la croissance économique et du produit intérieur brut.

« Nous commençons maintenant à voir les effets positifs de la loi nigériane sur l’industrie pétrolière que le président Buhari et Timipre Sylva. Nous commençons à voir les effets positifs de la loi nigériane sur l’industrie pétrolière que le président Buhari et Timipre Sylva, le ministre nigérian du pétrole, ont mise en œuvre pour créer un environnement propice à l’arrivée de nouveaux investissements et acteurs dans le pays. Des projets comme celui-ci montrent que le Nigeria peut faire l’objet d’investissements et que si les entreprises africaines se voient offrir une opportunité dans un environnement favorable, elles peuvent réussir. Nous espérons voir le modèle du Nigeria et d’UTM Offshore reproduit dans toute l’Afrique pour débloquer les énormes ressources en gaz qui sont bloquées pour l’indépendance énergétique, l’abordabilité et la fiabilité », déclare Ayuk.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A la Une Actualité Financement

Création d’une Banque Africaine de l’Energie (AEB) : un grand pas vers l’indépendance énergétique du continent

La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) et l’Organisation des producteurs de pétrole africains (APPO) ont officialisé la création de la Banque africaine de l’énergie (AEB) à travers la signature de l’accord d’établissement et de la charte de la nouvelle institution. Cet événement historique marque une étape cruciale vers l’indépendance énergétique du continent africain et son développement […]

Read More
A la Une Actualité Gaz Pétrole

Afreximbank finalise un accord de décaissement de 925 millions de dollars US pour le Projet Gazelle Funding Limited

Cette annonce fait suite au succès de la première tranche de la facilité d’un montant de 3,3 milliards de dollars US La Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) a annoncé un décaissement supplémentaire de 925 millions de dollars US au titre de la facilité de prépaiement syndiquée de 3,3 milliards de dollars US garantie par le pétrole […]

Read More
A la Une Actualité Algérie Hydrocarbures

L’accord gazier Sonatrach-ExxonMobil ouvre une nouvelle zone dans le bassin de l’Ahnet-Gourara

Cet accord marque une étape décisive dans le développement des hydrocarbures en Algérie. Il s’agit d’un partenariat stratégique visant à exploiter les réserves de gaz du pays La compagnie pétrolière nationale algérienne Sonatrach et la major de l’énergie ExxonMobil ont signé un accord pour développer deux grands gisements de gaz dans les bassins de l’Ahnet […]

Read More