Pétrole : l’entrée en production de la premiere phase du projet Baleine prevue pour la premiere moitie de 2023

Au cours d’une audience que lui a accordée le Président de la République, Alassane Ouattara, le vendredi 09 septembre 2022 à Abidjan-Plateau, le Président directeur général (PDG) du groupe ENI, Claudio Descalzi, a confirmé pour la première moitié de 2023, l’entrée en production de la première phase du projet Baleine.

« Le premier pétrole qui sortira de la première phase est confirmé pour la première moitié de 2023, tout juste 18 mois après la première découverte », indique une note d’information.

Selon Claudio Descalzi, le champ Baleine constitue la découverte majeure d’hydrocarbures d’Eni, qui sera le premier développement Net-Zéro (Scope 1 et Scope 2) en Afrique.

Le premier pétrole qui sortira de la première phase est confirmé pour la première moitié de 2023, tout juste 18 mois après la première découverte

Les résultats probants du récent forage Baleine E1X confirment l’extension de la découverte dans le bloc adjacent, augmentant les estimations des volumes d’hydrocarbures en place à 2,5 milliards de barils de pétrole et 3 300 milliards de pieds cubes de gaz associé, soit une revue à la hausse d’environ 25%.

Le test de production réalisé dans le puits confirme aussi un potentiel d’au moins 12 000 barils de pétrole par jour. Cela permettra également d’optimiser les phases de développement à venir du réservoir, à travers l’implémentation d’une seconde phase présentement en étude, et d’augmenter le niveau de production à approximativement 150 000 barils par jour et 200 millions pieds cubes de gaz dans la phase finale du développement.

Le PDG du groupe ENI a présenté au Président Alassane Ouattara une mise à jour sur le contenu local ainsi que les initiatives de renforcement de capacités à travers la formation de personnel hautement qualifié et le transfert de connaissance et de technologie, dans le cadre du protocole d’Accord signé en décembre 2021.

ENI opère en Côte d’Ivoire à travers sa filiale Eni Côte d’Ivoire Limited depuis 2015. En plus des blocs CI-101 and CI-802, sur lequel le champ Baleine s’étend, Eni détient la concession de cinq autres blocs dans les eaux profondes ivoiriennes : CI-205, CI-401, CI-501, CI-504, et CI-801, toutes avec le même partenaire Petroci Holding. Ces récentes activités d’exploration marquent le retour de la compagnie dans le pays.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A la Une Actualité Gaz Opinion

Le gaz naturel est la clé d’une transition énergétique juste en Afrique

Le gaz naturel a un rôle essentiel à jouer dans le bouquet énergétique dont le continent a besoin pour répondre à ses besoins énergétiques actuels et croissants Par NJ Ayuk, président exécutif de la Chambre africaine de l’énergie  Ce serait un euphémisme de dire que le champ gazier tanzanien de Songo Songo a été bénéfique […]

Read More
A la Une Actualité Electricité

Kenya : la Banque africaine de développement accorde un prêt de plus de 101 millions d’euros pour renforcer l’accès à l’électricité

Elle permettra d’améliorer l’accès à l’électricité pour les ménages, les infrastructures sociales et les micros, petites et moyennes entreprises Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé, mercredi 29 novembre 2023 à Abidjan, un prêt de 101,10 millions d’euros au Kenya pour mettre en œuvre la troisième phase du Projet de connectivite du […]

Read More
A la Une Actualité Opinion

Les prédictions du marché pétrolier et leur signification pour l’Afrique

Comme l’indique la Chambre africaine de l’énergie dans sa nouvelle publication « The State of African Energy 2024 Outlook », nous prévoyons un « calme relatif » sur le marché des liquides pour le reste de l’année 2023 Par NJ Ayuk, Président exécutif, Chambre africaine de l’énergie (www.EnergyChamber.org). Six mois après que l’Organisation mondiale de […]

Read More