Le secteur africain de l’énergie condamne l’attaque de The Sentry contre le Soudan du Sud et les entrepreneurs africains

JOHANNESBURG, Afrique du Sud, 17 mars 2023/APO Group/ — 

La Chambre africaine de l’énergie (AEC) (EnergyChamber.org) rejette les accusations formulées par The Sentry, qu’elle juge trompeuses, irrespectueuses et injustes à l’égard du Soudan du Sud et de Trinity Energy.

L’AEC estime que le rapport de The Sentry est un cas classique où il y a une sinistre hâte de juger, une obsession de salir une compagnie énergétique africaine, Trinity Energy et l’industrie pétrolière du Sud-Soudan à tout prix et par tous les moyens, et certainement sans une compréhension des faits et de la façon dont l’industrie pétrolière fonctionne.

Il est important que, dans cette course au jugement, la vérité et la compréhension de l’industrie pétrolière soient la priorité numéro un, plutôt que de négliger et de fabriquer des preuves pour attaquer le Sud-Soudan et Trinity Energy.

Comme de nombreuses entreprises locales en Afrique, Trinity Energy s’est engagée dans le développement de son pays d’origine, le Sud-Soudan, et a une bonne compréhension du paysage socio-économique pour avoir un impact. Les pays où les besoins sont les plus importants ne prospéreront pas sans les acteurs nationaux qui sont prêts à relever les défis qui leur sont propres.

Trinity Energy en est un exemple. Elle a investi au Sud-Soudan et a relevé le défi auquel est confrontée une jeune nation, à savoir l’approvisionnement irrégulier en carburant, le marché noir et le coût élevé du carburant. Cet investissement a été réalisé à un moment où la chaîne d’approvisionnement était rompue et où il n’existait pas de système clair garantissant l’importation de produits raffinés au Sud-Soudan en raison de l’insécurité et de l’instabilité. Aucun investisseur étranger ne pouvait toucher le marché, mais Trinity Energy a défié les pronostics en libéralisant le marché pétrolier, en assurant la sécurité énergétique, en aidant à stabiliser l’économie et en contribuant à la promotion de la paix.

Il est louable que Trinity Energy Limited ait convenu d’une facilité de financement du commerce avec la Banque africaine d’import-export (Afreximbank), basée au Caire, pour une série de prêts de 30 millions de dollars afin d’acheter du diesel et de l’essence pour les vendre sur le marché du Sud-Soudan. Aujourd’hui, Trinity Energy a créé près de 500 emplois directs et 1 500 emplois indirects. En tant qu’entreprise citoyenne, elle fournit également des services d’éducation, de santé et d’aide alimentaire à ses communautés.

Afreximbank est l’une des banques multilatérales de développement les plus importantes et les plus influentes de la région africaine. En 2022, Global Credit Rating (GCR) a attribué à Afreximbank la note de crédit A, qui reflète sa solide position financière et la confiance des investisseurs dans sa capacité à produire des résultats. Cette notation est un facteur important pour attirer les investissements et garantir que l’institution dispose des ressources nécessaires pour mener à bien sa mission. Cette institution est la fierté du continent africain et mettre en doute l’intégrité de sa structure financière est une insulte au continent dans son ensemble.

Au fond, Glencore a versé des pots-de-vin pour gagner de l’argent – des centaines de millions de dollars

Avant d’accorder à Trinity Energy une facilité de financement du commerce, Afreximbank a procédé à des vérifications approfondies et appropriées pour s’assurer des pratiques commerciales et de l’éthique de l’entreprise. Trinity Energy a respecté toutes les normes requises pour opérer dans un secteur compétitif à l’échelle internationale.

Compte tenu des pratiques de conformité rigoureuses d’Afreximbank et de son adhésion à la loi américaine sur les pratiques de corruption à l’étranger (Foreign Corrupt Practices Act) et à la loi britannique sur la lutte contre la corruption (Anti-Bribery and Corruption Act), il est impensable qu’Afreximbank poursuive ses opérations de financement s’il existe une quelconque implication de malversation dans ses pratiques commerciales.

Le gouvernement américain a infligé à Glencore une amende de 1,5 milliard de dollars pour corruption. « Glencore a versé des pots-de-vin pour éviter les audits gouvernementaux. Glencore a versé des pots-de-vin à des juges pour faire disparaître des poursuites judiciaires. Au fond, Glencore a versé des pots-de-vin pour gagner de l’argent – des centaines de millions de dollars. Et elle l’a fait avec l’approbation, voire l’encouragement, de ses cadres supérieurs ». Damian Williams, procureur des États-Unis.

The Sentry ne s’est pas attaqué à Glencore. Elle a choisi de s’en prendre à une entreprise africaine qui a créé des emplois, stimulé la croissance économique et agi correctement. Nous savons pourquoi. Trinity Energy ose s’imposer dans un secteur où elle n’est pas censée être un leader.

Trinity Energy a réussi à s’imposer dans un secteur qui n’était destiné qu’aux entreprises internationales des pays occidentaux. Le Sud-Soudan ne doit pas être privé des millions d’emplois que son secteur pétrolier apportera au pays avec le soutien de Trinity Energy et de ses dirigeants. Ces attaques visent à ralentir la croissance de l’entreprise, les investissements dans les projets de l’industrie pétrolière du pays et les investissements au Sud-Soudan.

Malheureusement, les ONG comme The Sentry.org ont toujours eu une approche paternaliste du continent, publiant des rapports sensationnels prétendument en faveur de la démocratie, de la transparence et de la lutte contre la corruption, sans aucun respect pour les Africains qui sont à l’avant-garde du développement à long terme du continent.

L’AEC demande instamment au peuple du Sud-Soudan et aux Africains de ne pas se laisser abuser et de passer de la rhétorique à la pertinence, des symboles à la substance, du populisme et du charisme à un caractère qui apporte des solutions pragmatiques et de bon sens à ceux qui attendent davantage du secteur pétrolier et gazier du Sud-Soudan.

L’industrie pétrolière est synonyme de risques. Les personnes qui prennent des risques doivent être rémunérées. Trinity Energy est une entreprise solide qui a de grands projets pour le Sud-Soudan et qui a de très bons antécédents en matière de commerce en Afrique. Il est injuste de la diaboliser de la sorte alors que tous les faits n’ont pas été examinés.

A la Une Actualité Algérie Hydrocarbures

L’accord gazier Sonatrach-ExxonMobil ouvre une nouvelle zone dans le bassin de l’Ahnet-Gourara

Cet accord marque une étape décisive dans le développement des hydrocarbures en Algérie. Il s’agit d’un partenariat stratégique visant à exploiter les réserves de gaz du pays La compagnie pétrolière nationale algérienne Sonatrach et la major de l’énergie ExxonMobil ont signé un accord pour développer deux grands gisements de gaz dans les bassins de l’Ahnet […]

Read More
A la Une Actualité Hydrocarbures

TotalEnergies renforce ses activités d’exploration et de production au Congo grâce à un investissement de 600 millions de dollars

Grâce à de récents investissements, à des mises à jour des activités d’exploration et de production et à la ferme volonté du gouvernement, la République du Congo prend des mesures historiques pour s’assurer que son industrie pétrolière et gazière favorise la monétisation des ressources et l’accès à l’énergie dans l’ensemble de l’Afrique La supermajor pétrolière […]

Read More
A la Une Actualité Pétrole

TotalEnergies donne son feu vert à un important projet offshore pour augmenter la production de pétrole en Angola

Un jalon important a été franchi en Angola avec l’annonce par TotalEnergies et ses partenaires du bloc 20/11 d’une décision finale d’investissement (DFI) pour les champs de Cameia et Golfinho. Cette décision marque le début du développement du projet en eaux profondes Kaminho, d’une valeur de 6 milliards de dollars, le premier développement à grande […]

Read More