Bruno Jean-Richard Itoua, Ministre des Hydrocarbures de la République du Congo, reçoit le prix Mohammed S. Barkindo pour l’ensemble de sa carrière lors de la Semaine africaine de l’énergie 2022

Bruno Jean Richard Itoua, ministre des hydrocarbures de la République du Congo et président de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) en 2022, était l’un des cinq lauréats du prix Mohammad S. Barkindo pour l’ensemble de sa carrière lors de l’édition 2022 des African Energy Awards, qui s’est déroulée pendant l’African Energy Week (AEW) (www.AECWeek.com) du 18 au 21 octobre au Cap.

Le prix Mohammad S. Barkindo Lifetime Achievement Award récompense les entreprises, les organisations, les projets et les personnes qui contribuent au succès du marché de l’énergie en Afrique. Bruno Jean-Richard Itoua a été sélectionné par un panel de juges, dont des représentants de Rystad Energy – un cabinet d’études de marché de l’énergie de premier plan au niveau mondial – et le conseil consultatif de la Chambre africaine de l’énergie (AEC), Le fait d’avoir été désigné comme l’un des lauréats de 2022 est un témoignage fort du dévouement du ministre et de ses réalisations exceptionnelles pour stimuler la croissance du marché de l’énergie au Congo, assurer la sécurité énergétique mondiale et l’expansion économique sur le continent africain grâce à un développement et une exploitation optimaux des ressources pétrolières et gazières.

En tant que Ministre des Hydrocarbures de la République du Congo, S.E. Bruno Jean-Richard Itoua a maximisé l’industrie à travers la mise en place d’une série de réformes politiques et de campagnes d’expansion en amont, en milieu et en aval, telles que le Plan Directeur du Gaz, ainsi que des programmes de contenu local et de renforcement des capacités visant à stimuler l’ensemble du secteur des hydrocarbures du pays d’Afrique centrale pour la croissance du produit intérieur brut et la sécurité énergétique.

En conséquence, le Congo est en passe de devenir l’un des prochains pays à rejoindre la liste des producteurs africains de gaz naturel liquéfié (GNL) grâce à des développements massifs de GNL, tels que le projet gazier de Litchendjili, actuellement en cours, et faisant du pays non seulement une puissance régionale en matière d’énergie propre mais aussi un centre gazier mondial.

Avant d’occuper son poste actuel de Ministre des Hydrocarbures, Bruno Jean Richard Itou a été Directeur Général de la Société Nationale des Pétroles du Congo et Conseiller pour les Hydrocarbures, les Mines, l’Energie et l’Hydraulique auprès du Président Denis Sassou Nguesso, où il a mené des réalisations significatives en matière d’exploration, de production et de monétisation des hydrocarbures au Congo.

En tant que président de l’OPEP, le ministre continue de démontrer son engagement à assurer la sécurité énergétique mondiale, la stabilité des marchés du pétrole et du gaz et à faire en sorte que la pauvreté énergétique disparaisse sur tout le continent africain d’ici 2030.

Sous la direction de Bruno Jean-Richard Itoua, les pays producteurs de pétrole et les membres de l’OPEP ont, en 2022, maximisé la résilience du marché face aux défis de l’industrie, notamment la transition énergétique, la guerre russo-ukrainienne et les impacts négatifs de la pandémie de COVID-19 sur l’économie mondiale. Le ministre milite fortement en faveur d’une transition énergétique panafricaine et de l’unité entre les décideurs politiques africains, les entreprises énergétiques, les investisseurs et les acteurs du marché afin d’accélérer le développement et l’adoption de politiques et de solutions locales pour relever les défis locaux si l’Afrique veut sortir 600 millions de ses habitants de la pauvreté énergétique tout en fournissant à 900 millions d’entre eux un accès à une cuisine propre.

« La Chambre approuve et soutient fermement la sélection de Bruno Jean-Richard Itoua comme l’un des lauréats du prix Mohammed S. Barkindo pour l’ensemble de sa carrière lors d’AEW 2022. Grâce à son dévouement, le Congo et l’industrie pétrolière et gazière africaine sont ce qu’ils sont aujourd’hui. Alors que le continent cherche à maximiser l’exploitation de ses vastes ressources en hydrocarbures, des leaders tels que Bruno Jean-Richard Itoua seront essentiels pour conduire l’expansion du marché de la prochaine génération », déclare NJ Ayuk, le président exécutif de l’AEC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A la Une Actualité Financement

Création d’une Banque Africaine de l’Energie (AEB) : un grand pas vers l’indépendance énergétique du continent

La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) et l’Organisation des producteurs de pétrole africains (APPO) ont officialisé la création de la Banque africaine de l’énergie (AEB) à travers la signature de l’accord d’établissement et de la charte de la nouvelle institution. Cet événement historique marque une étape cruciale vers l’indépendance énergétique du continent africain et son développement […]

Read More
A la Une Actualité Gaz Pétrole

Afreximbank finalise un accord de décaissement de 925 millions de dollars US pour le Projet Gazelle Funding Limited

Cette annonce fait suite au succès de la première tranche de la facilité d’un montant de 3,3 milliards de dollars US La Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) a annoncé un décaissement supplémentaire de 925 millions de dollars US au titre de la facilité de prépaiement syndiquée de 3,3 milliards de dollars US garantie par le pétrole […]

Read More
A la Une Actualité Algérie Hydrocarbures

L’accord gazier Sonatrach-ExxonMobil ouvre une nouvelle zone dans le bassin de l’Ahnet-Gourara

Cet accord marque une étape décisive dans le développement des hydrocarbures en Algérie. Il s’agit d’un partenariat stratégique visant à exploiter les réserves de gaz du pays La compagnie pétrolière nationale algérienne Sonatrach et la major de l’énergie ExxonMobil ont signé un accord pour développer deux grands gisements de gaz dans les bassins de l’Ahnet […]

Read More