Vers un marché pétrolier plus compétitif : Gabon Oil Company (GOC) acquiert les actifs d’Assala au Gabon

L’acquisition reflète la stratégie plus large de revitalisation du secteur pétrolier et gazier du Gabon, qui sera examinée lors du prochain forum Invest in African Energy (IAE) qui se tiendra à Paris en mai

L’accord d’achat d’actions – signé le 15 février – soutient les efforts du Gabon pour stimuler la production de pétrole et attirer de nouveaux investissements dans son secteur en amont. 

Dans le cadre des efforts visant à renforcer la position du Gabon en tant que marché pétrolier et gazier compétitif, Gabon Oil Company (GOC) a acquis les actifs gabonais de la société américaine de capital-investissement Carlyle, propriétaire de la société pétrolière et gazière Assala Energy, axée sur le Gabon. La Chambre africaine de l’énergie (AEC) – la voix du secteur énergétique africain – félicite la GOC pour cette acquisition, qui témoigne de son engagement à maximiser la production pétrolière du Gabon et à générer davantage d’emplois, de contrats et d’activités dans le secteur.

Ce nouveau dynamisme est bénéfique pour le Gabon et pour la Chambre, qui sont solidaires dans la promotion de l’industrie pétrolière et gazière gabonaise et africaine

Assala Energy détient sept licences de production onshore au Gabon – dont elle exploite six – ainsi qu’un réseau d’oléoducs et le terminal d’exportation de Gamba. Représentant le deuxième producteur du pays, la société s’est concentrée sur les actifs de type brownfield au Gabon et a mis en œuvre une maintenance de haute qualité, une gestion des risques, des travaux de reconditionnement et des interventions sur les puits pour maximiser la production des champs matures.

L’acquisition reflète la stratégie plus large de revitalisation du secteur pétrolier et gazier du Gabon, qui sera examinée lors du prochain forum Invest in African Energy (IAE) qui se tiendra à Paris en mai, ainsi que les initiatives énergétiques de classe mondiale du pays.

Le Gabon, l’un des producteurs de pétrole les plus historiques d’Afrique, a pour objectif d’augmenter sa production à 220 000 barils par jour grâce à l’accélération de l’exploration onshore et offshore, à de nouveaux investissements de la part des compagnies pétrolières internationales et au redéveloppement de champs matures et marginaux. Alors qu’elle a toujours servi de partenaire aux opérateurs du pays – n’exploitant que le champ terrestre de Mbouma – la GOC cherche à se transformer en un acteur plus compétitif dans le secteur amont. L’entreprise publique est actuellement en pourparlers avec des partenaires étrangers pour acquérir de nouvelles technologies visant à stopper le déclin de la production et à optimiser les champs matures. 

Les perspectives d’exploration et de développement du Gabon – ainsi que les opportunités décisives en matière de récupération et de monétisation du gaz, de raffinage et d’industries en aval – seront exposées lors de la prochaine édition de l’IAE 2024, qui vise à mettre en relation les opportunités africaines en matière d’énergie et d’infrastructures avec la communauté mondiale des investisseurs. Pour le Gabon, le forum servira de plateforme essentielle pour promouvoir sa stratégie de revitalisation et initier davantage de transactions dans le secteur.

« Nous encourageons et soutenons le Gabon dans cette initiative d’envergure mondiale, menée par le président Brice Oligui Nguema et le ministre du pétrole et du gaz Marcel Abéké. Cet accord démontre non seulement l’engagement du Gabon à augmenter sa production d’hydrocarbures, mais aussi à attirer davantage d’investissements dans des actifs énergétiques clés. La Chambre attend avec impatience que le Gabon présente ses opportunités en amont à Paris en mai prochain. Ce nouveau dynamisme est bénéfique pour le Gabon et pour la Chambre, qui sont solidaires dans la promotion de l’industrie pétrolière et gazière gabonaise et africaine », déclare NJ Ayuk, président exécutif de l’AEC.

A la Une Actualité Algérie Hydrocarbures

L’accord gazier Sonatrach-ExxonMobil ouvre une nouvelle zone dans le bassin de l’Ahnet-Gourara

Cet accord marque une étape décisive dans le développement des hydrocarbures en Algérie. Il s’agit d’un partenariat stratégique visant à exploiter les réserves de gaz du pays La compagnie pétrolière nationale algérienne Sonatrach et la major de l’énergie ExxonMobil ont signé un accord pour développer deux grands gisements de gaz dans les bassins de l’Ahnet […]

Read More
A la Une Actualité Hydrocarbures

TotalEnergies renforce ses activités d’exploration et de production au Congo grâce à un investissement de 600 millions de dollars

Grâce à de récents investissements, à des mises à jour des activités d’exploration et de production et à la ferme volonté du gouvernement, la République du Congo prend des mesures historiques pour s’assurer que son industrie pétrolière et gazière favorise la monétisation des ressources et l’accès à l’énergie dans l’ensemble de l’Afrique La supermajor pétrolière […]

Read More
A la Une Actualité Pétrole

TotalEnergies donne son feu vert à un important projet offshore pour augmenter la production de pétrole en Angola

Un jalon important a été franchi en Angola avec l’annonce par TotalEnergies et ses partenaires du bloc 20/11 d’une décision finale d’investissement (DFI) pour les champs de Cameia et Golfinho. Cette décision marque le début du développement du projet en eaux profondes Kaminho, d’une valeur de 6 milliards de dollars, le premier développement à grande […]

Read More